Notre peur la plus profonde n'est pas que nous ne
soyons pas à la hauteur, notre peur la plus profonde est que nous sommes puissants au-delà de toutes limites.

Marianne Williamson
Votre Potentiel est illimité, Libérez-le !

On pourrait croire qu’on peut être soi dans le désarroi, dans la peine, dans la douleur, dans la joie aussi ou le plaisir. Mais être soi est bien plus que ça. Être soi, c’est défier le côté matériel de la nature humaine, c'est à dire de l'ordre de la matière. Quand on est vraiment soi, on transcende le réel, c’est délicat à expliquer dans des termes « matériels », de l’ordre de la matière. Nous sommes une réalité immatérielle. Notre être profond  transparaît dans la réalité quotidienne, par bribes, par coups de semonce, comme pour alerter de ce que ça peut être, mais sans aller trop loin, car la nature humaine n’est pas prête, aujourd’hui, à voir quelle est son essence. Le matériel rassure, mais ça rassure faussement le "moi" matériel qui guide nos vies. Notre "vrai moi", lui, n’a pas besoin d’être rassuré, il EST.

Comment laisser ce « moi » prendre les devants, se mettre au-devant de la scène, comment lui faire confiance dans le monde qui est le nôtre, un monde matériel ?

Il faut le laisser venir chaque fois que possible. Dès qu’il fait son apparition, chacun réagit à sa manière. Certains le camouflent, d’autres l’étouffent. Mais d’autres se laissent agréablement surprendre, sans comprendre… une sorte de douceur féconde où le « moi » véritable gagne sa place dans le monde matériel. Ces moments « magiques », d’éveil sont les seuls garants d’une métamorphose de l’homme.

Tout le monde en est capable, mais c’est une question d’écoute. Bien sûr, plus le mental se calme, plus cet être merveilleux qui est au fond de chacun de nous peut émerger. C’est pour ça que les méthodes méditatives sont tellement prisées.  Les gens savent que c’est une voie… Une parmi d’autres. L’autre est de croire intensément à l’incarnation et à notre nature spirituelle : notre vrai moi est spirituel et faire confiance à cette nature profonde nous libère de nos contraintes quotidiennes.  

Comment être à l’écoute de cet être spirituel que nous sommes, comment lui laisser de la place ?

Tout est là, il faut écouter. Notre potentiel n’est pas du monde de la matière. S’il est illimité, c’est parce que notre nature est d’ordre spirituel.  Et croire à ça, c’est ouvrir la porte de la réalisation en transcendant notre quotidien matériel.

Tu-es-toi-quand-tu-tecoute-LsP